L'humeur des calorifères

by Saligaude

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    CD + album numérique

    Includes unlimited streaming of L'humeur des calorifères via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      $15 CAD or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD  or more

     

1.
Fort well 04:39
Fort well Une idée derrière la tête Fort très bien pensée Mais tout de suite abîmée Un cratère de quatre papiers Dans ta cervelle, fort well Manquer de vocabulaire Lécher le plancher, smoguer une chapelle Égorger une prière, manger un dictionnaire Et baiser Machiavel Une balle dans la tête Fort très bien passée Mais tout de suite arrêtée Une artère en tumulte Sur fond d’aquarelle, fort well Une guerre juste et nécessaire Rien de mieux qu’à se faire le Prince par derrière Ô convignon, demain, nous partagerons le vin Nous enterrerons le Père Frotte tes yeux sur du papier sablé Rien que pour voir ce que ça fait Roule un batte avec la bible Comme quand tu y croyais Ça guérit tout ce qu’on veut Si on avale d’un seul trait Comme un café Tim Horton’s Frais à la minute près Une dîme pour ton maître Fort très bien assez Mais tout de suite affûtée Et l’apôtre de l’insulte Se pète les bretelles, fort well Changer de l’eau en Red Bull Tisser du barbelé, en faire tout un plat Croque dans une ampoule jusqu’à ce que ça mouille Et le Messie arrivera Frotte tes yeux sur du papier sablé Rien que pour voir ce que ça fait Roule un batte avec la bible Comme quand tu y croyais Ça guérit tout ce qu’on veut Si on avale d’un seul trait Comme un café Tim Horton’s Frais à la minute près Comme un café Tim Horton’s Pas mal plus chaud qu’on pensait
2.
L'humeur des calorifères Dans mon chemin j’ai rencontré la belle Je lui ai demandé Sommes-nous ici pour un mois Ou encore une année Et la belle m’a répondu C’est pour le joli mois de mai Mon beau galant, accepte l’été Au bout de l’île, je t’y mènerai Faisons le chemin de croix Allons écouler nos regards Au-dessus des cheminées des Carrières Pour se laisser goûter par la bière Avant d’aller se cogner contre le chemin de fer Comme des mouches À travers un moustiquaire Volons à vélo Sur les ailes de Quasimodo Prions Notre-Dame, Rachel et Marie-Anne Oui, on est proches d’la terre L’heure mauve nous guette Et saignera la Lune rouge Ça sent bon comme un butch de cigarette En chute libre dans une cannette Mets tes vidanges autour des arbres Pour garder leurs racines au chaud Nous pour garder la tête froide On s’frotte la face sur l’asphalte J’vous l’ai dit qu’on était proches d’la terre Surtout quand il vient juste de mouiller Attention au butch Avant de caler ta bière Volons à vélo Sur les ailes de Quasimodo Prions Notre-Dame, Rachel et Marie-Anne Mets tes vidanges autour des arbres Pour garder leurs racines au chaud Nous, pour garder la tête froide On s’frotte la face sur l’asphalte Le lendemain d’une nuit Une courte nuit partagée Un parfum dort Encore sur l’oreiller Ville aux cent clochers Elle vit selon l’humeur des calorifères Où l'été s'amorce Avant l'hiver de force Oui, on est ben ben proches d’la terre
3.
Crépis seulement Le ciment est mis à nu Une façade humblement grise Juste avant la chirurgie
4.
Eiffel Cul 09:45
Eiffel Cul One night in Paris Le ruban glisse et tourne et filme Ma ville, ma vie-lumière En noir et blanc sur Internet J’ai le compas dans l’œil À quatre pattes sur le seuil Le fer brûlant entre les dents Pour mieux t’aplatir en te mangeant As-tu peur des fleurs? Mon regard hurlant n’est pas un leurre Je m’en vais chasser le lion Et personne n’osera me dire non Carte blanche, planches crasses M’esquivent et m’écrasent Tequila et Heineken Pour noyer ma peine J’ai pas l’temps de niaiser J’peux pas passer à côté J’peux pas passer par-dessus Mais qu’est-ce que je vais en faire? J’vais lui passer à travers On n’a pas l’temps de niaiser Après usage tout peut être jeté Même si le lendemain d’une nuit partagée Un parfum dort encore sur l’oreiller Ma ligne de nuit est infinie Je reste debout jusqu’aux p’tites heures Pour lire l’avenir dans ma Budweiser Carte blanche, planches crasses M’esquivent et m’écrasent Tequila et Heineken Pour purger ma peine J’ai fait ma sixième année en anglais Je suis prêt pour le marché, pour la mondialisation Mais la langue officielle de l’humanité Ce n’est ni l’anglais ni le mandarin ni même l’argent C’est le dancefloor collant sur lequel Je piétine mon héritage À pieds joints dans la vase, parce que… Pour boire il faut vendre, pour boire il faut vendre Pour boire il faut vendre, pour boire il faut vendre J’ai vendu ma blonde J’ai vendu mon âme au diable Mais j’me promène pas en canot Je me promène en Civic Avec ma casquette comme couvre-chef Qui me protège des bombes dans les boîtes à malle Mais anyway je n’ai plus d’adresse Je ne sais même pas d’où je viens
5.
Corps mort 04:25
Corps mort Mais voulez-vous, mon père Voulez-vous que j’y aille veiller Non, ô non, Chantal Sagittaire tu n’iras pas Au bal, ni aux veillées du soir Écoutez tous mes bons amis C’est la chanson d’un endeuillé Écoutez tous mes bons amis Il a pas pu s’en empêcher C’est la chanson d’un endeuillé S’en fut monter sur le clocher Même avec les bottines bien lancées Ben ça prend pas grand-chose pour perdre pied S’en fut monter sur le clocher Il a pas pu s’en empêcher Mes bons amis, ô écoutez Du haut en bas il a tombé S’en fut monter sur le clocher Du haut en bas il a tombé Je t’y rejoins, mon frère Mon frère, viens-y pour boire De bas en haut il est monté Je t’y rejoins, mon frère Adieu la misère T’en iras-tu sans prendre un verre? T’en iras-tu sans boire?
6.
Chantal Sagittaire Souffler la poussière Pour s’élever au ciel Caresser les néons Les anges dans nos villes Éclairent le chemin Vers la vraie maison Le folklore est mort Le sort en est jeté Cédons au bélier On voit dans le futur Dans le stroboroscope Avenir intermittent Église en condo Peinture à numéro Dessine le vacarme L’humeur des calorifères Met les rideaux en feu Pour croire il faut boire Chantal Sagittaire Elle s’est câlicée par la fenêtre Parce qu’elle avait trop hâte De faire le party Les néons des anges Sont tous cassés sur le plancher Est mieux de mettre ses souliers Avant d’aller fêter Et elle s’arrache la tête Pour la mettre dans un aquarium C’est moins lourd à porter Quand ça flotte Les néons s’émiettent par nos pores Chantal Sagittaire est retrouvée morte Dans un coffre de char Enlevée par le plaisir terroriste C’est la pornocicatrice Elle sera longue, la nuit des longs caprices C’est ça que ça donne quand tu laisses Ton Facebook ouvert en plein hiver Ressuscite, je t’attends au bar On va faire la file à -20 dehors Exilée dans les confins de la sauvagerie, avec ses 800 amis Armée de son ironie de fer, it’s a fair irony. S’arracher la tête Pour la mettre dans un aquarium C’est moins lourd à porter Quand ça flotte S’arracher la face Pour la crisser au compost Ma bonne conscience dégage de l’éthanol En se décomposant
7.
Les néons des anges On respire le nuage Les néons des anges Lumières éclatées Comme de la poudre aux yeux Œil pour œil, sang pour sang Le nez plein voit loin Dans le ciel brillent rouge Les néons des anges On se souvient D’être nés sous le lys Et d’avoir grandi Sous les farines Five Roses Les lettres s’allument Le grenier du monde fume On sculpte les volumes Pour engendrer les trottoirs Sniffer su’l top d’un urinoir Avant de repédaler vers le Nord
8.
Poème intitulé "Nuit fraîche" par Antoine Malette www.antoinemalette.com Montréal des bâtiments à terre. Les cours arrières en garnotte rappellent les heures de construction, vie de chantier. Les fondations tiennent sur ciment de pisse, mortier minéral qui mousse. Pendant qu'en haut des marches, ça shake de ville en vielles, promesse annoncée d'un éboulis, mes jambes flanchent d'un souvenir amer. Tout le monde est chaud, J'ai frette.

about

Paroles et musique: Thierry Clouette

Thierry Clouette – bouzouki irlandais, banjo, voix
Patricia Ho-Yi Wang – violon
Antoine Pigeon-Bourque – accordéon
Antoine Tardif – trompette
Mathieu Royer – basse électrique
Louis-Michel Tougas – batterie, voix


Musicien.ne.s invité.e.s:

François-Xavier Dueymes – flûte irlandaise (1)
Maider Martineau – alboka (2,3)

Louis-Vincent Perras, Antoine Malette,
François Cogné, Martine Archambault et
Isabelle Cadieux-Landreville – le chœur de l’Escalier (4)

Antoine Malette – récitation de son poème « Nuit fraîche » (8)

credits

released February 3, 2018

Enregistré de mai à octobre 2017 à Rimouski,
Saint-Hubert, Sainte-Agathe et Montréal.

Prise de son: Thierry Clouette & Louis-Michel Tougas
Mixage: Thierry Clouette
Mastering: Xavier Madore
Graphisme: Olivier Arseneault
Pochette: Archives de Montréal

Merci à tous les musiciens et musiciennes qui ont participé à l’enregistrement de cet album.
Merci à Isabelle Cadieux-Landreville et Nathalie Landreville pour le chalet au lac à l’Anguille.
Merci à Diane Langlois pour la maison à Saint-Hubert.
Merci à Olivier Cousineau pour la mélodie composée à Varennes en 2011.
Merci à Mathilde Contant-Joannin et Antoine Malette pour les contributions poétiques.
Merci à Simon Marion, Louis-Michel Tougas et Xavier Madore pour les judicieux commentaires.
Merci à Liette Beauséjour et Robert Clouette pour la présence inconditionnelle, jour après jour, année après année.

license

all rights reserved

tags

about

Saligaude Montreal, Québec

Inspiré de faits vécus, le folk acidulé de Saligaude, électro sur les bords, alterne entre les deux moods possibles dans la vie quand on est debout à 3h du matin: festif/pas festif pantoute.

contact / help

Contact Saligaude

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Saligaude, you may also like: